Biograffi

Graffiti-artiste depuis fin 87 début 88, j’ai affiné mon style au fil des années au travers de nombreuses compositions tels que la 3D ou la calligraphie arabe. Pour moi l’art est un énorme terrain de jeux où l’on peut combiner différents styles artistique sans aucune contrainte. L’art est bien trop vaste pour être contenu dans une seule case. Mon expérience a fait émerger une nouvelle perception visuelle de la lettre, tout se mélange, que ce soit un style, une époque ou une technique. 
Je peins essentiellement sur murs, n’ayant qu’un bout d’esquisse, un mémo puis tout se passe en majeur partie en improvisation. Un artiste doit se surpasser, se mettre constamment en challenge contre lui-même tout en éprouvant un réel plaisir, le niveau dans le graffiti a atteint un niveau incroyable et c’est grâce à de talentueux artistes que mon art évolue, toujours faire mieux que la fois précédente, tel un coureur de fond, on garde la distance.

« J’aime peindre car cela me permet de retranscrire des sentiments qui n’ont pas de mots. »

Graffiti-artist since late 87 beginning 88, I refined my style over the years through many compositions such as 3D or Arabic calligraphy. For me art is a huge playground where you can combine different artistic styles without any constraint. Art is far too vast to be contained in a single box. My experience has given rise to a new visual perception of the letter, everything mixes, whether it is a style, an era or a technique. I paint essentially on walls, having only a sketch, a memo and then everything happens mostly in improvisation. An artist has to surpass himself, constantly challenge himself while having a real pleasure, the level in graffiti has reached an incredible level and it is thanks to talented artists that my art evolves, always do better than the previous time, like a long distance runner, you keep the distance

« I like to paint because it allows me to transcribe feelings that have no words. »